Charles X, roi de la Ligue catholique

(1589-1590)

 

 

Charles de Bourbon est né le 22 septembre 1523 à La Ferté-sous-Jouarre, près de Meaux. Il est issu de la famille de Bourbon puisqu'il est le frère du roi consort de Navarre Antoine, père du futur Henri IV. C'est avant-tout une vie religieuse à laquelle il est destiné. En 1548, il est nommé cardinal par le Pape Paul III puis archevêque de Rouen deux ans plus tard. Il apparaît néanmoins et va jouer un rôle important dans un contexte particulier. Nous sommes en effet en pleine guerre de religion entre catholiques et protestants et il se trouve que, le roi de France Henri III étant sans descendance, c'est un lointain cousin (au vingt-et-unième degré sur la généalogie dynastique) qui en vertu de la loi salique devient l'héritier du royaume. Or, ce lointain cousin n'est autre que Henri de Navarre (futur Henri IV vous l'aurez compris), un prince protestant. Une coalition anti-protestante se forme alors en 1584: c'est la Ligue Catholique qui reconnaît Charles comme héritier légitime de la couronne (n'oublions pas qu'il est prince de sang). A la mort de Henri III en 1589, il est proclamé roi par cette même Ligue sous le nom de Charles X. Il ne parvint pourtant jamais à affirmer cette autorité puisqu'il fut enfermé déjà l'année précédente. Chose plus étonnante encore, c'est qu'après sa mort en captivité le 9 mai 1590, il est toujours reconnu comme le roi de France légitime et ce jusqu'en 1598. La Ligue a ainsi fait battre monnaie (une des premières dispositions pour faire asseoir son autorité) à son nom, là aussi jusque 1598.