À la mèche courte

A/ LVD.XIIII.D:G.FR.ET.NAV.REX

R/ SIT.NOMEN.DOMINI.BENEDICTVM

Dispositions légales:

Titre: Ag 917 ‰

Poids: 13.725 g

Cours: 1 L. 10 s.

 

Références: Gad.168, Dr.474


Année: 1652

Atelier: D: Lyon

Diamètre: 33 mm

Poids: 13.42 g

Etat: TB+

Quantité frappée: 10.592

Gadoury: R4

Millésime regravé 1652/44

Très rare



À la mèche longue

A/ LVD.XIIII.D:G.FR.ET.NA(V).REX

R/ SIT.NOMEN.DOMINI.BENEDICTVM

Dispositions légales:

Titre: Ar 917 ‰

Poids: 13.725 g

Cours: 1 L. 10 s.

 

Références: Gad.169, Dr.475


Année: 1647

Atelier: 🜇: Arras

Diamètre: 32.4 mm

Poids: 13.54 g

État: TB

Quantité frappée: 4.173

Gadoury: R4

 

Très rare

...............................................................................

Année: 1652

Atelier: Y: Bourges

Diamètre:  mm

Poids:  g

État: TB

Quantité frappée: inconnue

Gadoury: R

Frappe frauduleuse de Thomas Mosnier (voir ci-dessous).

Rare

 

Thomas Mosnier (faux différent) - maître (1640-1652)

 

Thomas Mosnier est devenu un des cas les plus célèbres de maître faussaire. Il fabriqua de 1648 à 1652 des monnaies frauduleuses, trichant sur les poids, titre (remède) et différents. Il fut jugé puis condamné à être pendu, le 30 mars 1654. 

Pour en savoir plus:

"Frauder avec la monnaie à l'époque moderne" par Jérôme Jambu (2006).

Traite de la cour des monnoyes et de l'estendue de sa jurisdiction par Germain Constans (1658).


...............................................................................

Année: 1654

Atelier: I: Limoges

Diamètre: 32 mm

Poids: 13.39 g

État: TTB-

Quantité frappée: 960

Gadoury: R4

Variété F.FR

RARISSIME, peut-être le 2e ou 3e exemplaire connu.

 

Nicolas Ribière - maître (1654-1655 pour ce différent)¹

...............................................................................

Année: 1659

Atelier: T: Nantes

Diamètre: 33 mm

Poids: 13.64 g

État: TTB

Quantité frappée: 5.796 (voir article BN n°136)

Gadoury: --

 

RARISSIME, signalée mais non retrouvée dans la plupart des ouvrages de référence! (R4 dans le L4L).

 

André Bourgault - maître (1659-1662)

 

Guillaume Langlois - graveur (1659-1662)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article paru dans le Bulletin Numismatique n°136 de chez CGB.fr (novembre 2014).

...............................................................................


¹ Une confusion semble avoir été faite par Droulers concernant les différents de maître limousins. Voir ARBEZ Fernand & VIGOUROUX Jacques, « Les différents à la Monnaie de Limoges de 1610 à 1715 », Cahiers Numismatiques, n° 184, 2010.